Le père Noël aime les enfants

Bon voila, comme Noël c’est genre passé depuis un bon moment, l’autre gros branleur est de nouveau en vacances jusqu’en décembre prochain, et du coup bah il a bien voulu répondre à mes questions.

Alors bah sinon chez lui c’est plutôt cool en plus les nabots bah ce sont des esclaves et quand tu tapes tapes tapes, c’est ta fa.. OH BORDEL ! Donc quand tu tapes dans tes mains bah ils t’amènent une bière et tout enfin c’est cool quoi. Sinon son château chalet c’est sympa même si c’est chaud pour y aller.

Enfin bref, voilà un bout de l’interview parce que tout le reste vous le connaissez déjà.

Voila, donc quand vous étiez petits et que vous ne receviez pas les cadeaux que vous vouliez trop, c’est pas parce que vous étiez méchant, c’est juste que vous avez pas pris assez de douches pour satisfaire monsieur hahahahahahahahahaa…

Publicités

Chantons tous ensemble

Comme stipulé dans le premier concours, le gagnant, j’ai nommé Nipouyav, a pu choisir ce que serait mon prochain dessin.

Quoi de mieux en ce jour festif qu’est Noël que de lui offrir sa récompense ? Donc sans plus de blabla, voici la nouvelle mini-histoire :

Chantons tous ensemble

Le thème était donc : « La fois où on chanté The Wild Rover complètement cuit en pissant côte à côte et où j’ai vomis. ». Ce fut une soirée mémorable effectivement, pleine de poésie, et on aime tous la poésie.

Je vous souhaite de très bonne fêtes et n’oubliez pas ce slogan : ALCOOL !

Suis-je bien en Irlande ?

Si l’on tient compte du fait que « Mc » ou « Mac » veut dire « Fils de » (Source : Wikipedia), on peut donc admirer le grand nombre de fils de Donald qu’il y a dans le monde. Mais encore mieux : Les fils de Donald proposent par exemple le Big Mac soit le « Fils de gros ».

Voilà, c’était ma réflexion du jour.

 

Gingers have a soul !

Ping … gomme

J’ai toujours aimé le ping-pong. Mais entre le fait que je sois trop fort pour trouver des adversaires consentant et le fait que bouger c’est quand même fatiguant un peu, il m’a fallu trouver une autre méthode pour continuer à pratiquer ce sport.

C’est ainsi que le ping-pong graphique est arrivé jusqu’à moi. Le jeu est simple : Il faut deux participants, un des deux engage en donnant un thème, l’autre doit répondre en dessinant ce thème et en donnant un nouveau thème et ainsi de suite sur le nombre de manches choisis.

Mon adversaire fût la très chère, mais redoutable Miky.

Et comme on dit, honneur aux dames. Engagement pour Miky.

Le match se termine donc ici, mais vous pouvez participer au concours « Trouvez la musique« , ou partager, aimer, commenter cet article. (Chaque action n’aide pas les bébés phoques mais c’est pas trop grave)

I AM BATMAN

Qui n’a jamais voulu être un des super-héros issue des comics américain ? A moins que vous préfériez les super-méchants ?

Moi j’ai toujours aimé Batman, un des rares héros qui n’a pas de super pouvoir. Il a juste des super-gadgets et un super-entrainement au combat.. et une super-intelligence et des super-amis. Mais les super-méchants sont quand même super-balaise donc ça équilibre.

Oui ! Si je devais être un super-héros je serais le terrifiant Batman !

Quoi que… il est quand même vachement costaud Bruce, alors que moi… moins.

Je serais clairement moins terrifiant. Beaucoup moins.

Ca va être dur d’assurer la relève de Batman, je vais oublier et chercher un autre personnage plus cohérent.

Miroir, dit moi quel est le meilleur métier

Il y a des métiers qui peuvent paraître meilleurs que d’autres. Les critères qui vont permettre ce classement sont principalement : les tâches que le métier implique, le salaire et les avantages, le nombre de places et pourquoi pas l’uniforme.

Par exemple, quand j’ai été pris en banque, j’étais assez fier. Même si le banquier passe pour un riche qui a le pouvoir sur notre argent, ça apporte une certaine prestance de pratiquer un tel métier.

Cependant, il existe un critère caché, obscur, du mauvais côté de la force, qui va particulièrement toucher les métiers valorisants. Et là, j’invente même une expression (Enfin.. j’espère) : Le critère social post-worked. (Tadaaaam ♪)

Plutôt qu’une explication confuse et malhabile, voici un exemple illustré :

Finalement, je m’en sort plutôt bien.

Esprit contradictoire ? N’importe quoi !

Parmi mes nombreux défauts, il y a probablement dans le top 10 mon esprit contradictoire.

Par exemple, lors d’une soirée autour d’une bière et devant un match de foot avec mes amis. Tout avait bien commencé, mais mon esprit contradictoire à pris possession de mon corps pour énerver l’entourage.

Comme on dit : « faute avouée à moitié pardonnée ».

Pour ma défense, la France avait tellement mal jouée que ce que je disais était souvent fondé.